Retour liste
Sardina pilchardus
 Sardine
Walbaum, 1792 Clupeidae Clupeiformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  Poutine
Taille moyenne adulte  22 cm
Mode de reproduction  sexes séparés
Période de reproduction  toute l'année en Méditerranée
Fécondité  
Dorsale  18 à 20 (4 premiers rigides)
Anale  17 à 21 (3 premiers rigides)
Pectorales  
Pelviennes  
Caudale  
Ligne latérale  environ 30 écailles
Écailles  plaquettes osseuses
Dentition  
*
Description:

Les grandes écailles minces et caduques recouvrent une autre couche d'écailles plus petites. Elles forment deux ailettes en fin du pédoncule caudal. 
Les branchies comptent de 70 à 100 branchiospines. 
Présence de paupières adipeuses en avant et en arrière de l'oeil. 

Dos bleu à bleu vert, flancs argentés à reflets dorés, ventre blanc argenté. L'opercule porte une tache noire suivie de plusieurs autres taches sur le corps. 
*
Mode de vie:

La durée de vie des Sardines est d'environ 15 ans. La maturité sexuelle est atteinte à 2 ans. La reproduction a lieu en haute mer et à différentes époques de l'année suivant la localité. Les alevins retournent près des cotes et y restent jusqu'au début de l'hiver.  Souvent associée à l'Allache, la Sardine se rapproche rarement des hauts fonds. Elle se tient au large entre 10 et 50 mètres sous la surface. Ceci dit, sa présence le long des côtes ne passe pas inaperçue, tant par la taille que par la compacité des bancs.
Il est possible en apnée de passer sous un banc de Sardines et de se laisser remonter lentement au milieu des poissons. Ils s'écartent à peine pour nous laisser le passage comme si nous faisions partie du banc. C'est une expérience très intéressante qui procure d'étranges sensations.
Les poissons planctonophages effectuent des migrations verticales entre la nuit et le jour, suivant exactement celles du plancton animal dont ils se nourrissent. En période de pleine lune cette migration est réduite par le risque d'exposition aux prédateurs qui peuvent profiter de la brillance des poissons, facilement repérable à partir des couches d'eau inférieures.