Retour liste
Thunnus thynnus
Thon rouge
(Linnaeus, 1758)  Scombridae Perciformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  
Taille moyenne adulte  3 mètres pour 700 Kg
Mode de reproduction  Sexes séparés
Période de reproduction  d'avril à août
Fécondité  
Dorsales  D1: XII à XIII   D2: II, 13 à 15 + 7 à 9
Anale  II, 11 à 13 + 6 à 8 pinnules
Pectorales  
Pelviennes  I, 5
Caudale  largement fourchue
Ligne latérale  
Écailles  cycloïdes
Dentition  
*
Description:

Le corps est fusiforme et épais. C'est le plus grand de tous les Thons, il atteint des tailles impressionnantes. Comme son nom l'indique sa chair est rouge et son sang contient un taux d'hémoglobine assez important (pour un poisson). 

Le dos est sombre, les flancs et le ventre nacrés.
*
Mode de vie:

Comme tous les Thons, le Thon rouge est un grand migrateur qui peut traverser les mers et les océans. En saison chaude, c'est le Thon qui s'approche le plus de nos côtes. En fin d'été et surtout au mois d'octobre, il n'est pas rare de voir de très gros spécimens venir tout près du bord et notamment la nuit. Des chasses nocturnes sont observables chaque années près du Vieux Port et même dans la passe de l'avant-port, donnant lieu à des spectacles mémorables. Lorsque le Thon chasse, soit il capture directement ses proies, soit il effectue des bonds hors de l'eau pour retomber sur le banc et étourdir quelques poissons qu'il cueille ensuite tranquillement. Contrairement à de nombreux  Scombridés et Thunidés, le Thon rouge a des périodes d'activité diurnes et nocturnes. (j'en ai vu chasser au milieu de la nuit, au mois d'octobre, dans la passe du Vieux Port, entre le Fort St Jean et le Fort St Nicolas).
Autre fait marquant, la température interne du Thon est supérieure à celle du milieu, grâce à son taux élevé d'hémoglobine, c'est un poisson à sang chaud. Sa température peut s'élever d'une quinzaine de degrés au dessus du milieu environnant, ce qui lui permet de descendre dans la zone bathyale ou de migrer dans les eaux froides Nord Atlantique en maintenant ses muscles chauds. D'autre part ses muscles rouges, bien oxygénés, lui garantissent une bonne endurance (peut parcourir 30 km par jour).
Sa vitesse de nage peut atteindre 80 Km/h.