Retour liste
Serranus scriba
Serran écriture
(Linnaeus, 1758) Serranidae Perciformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  Serran royal, Barquette, Perche de mer
Taille moyenne adulte  22 cm
Mode de reproduction hermaphrodisme synchrone 
Période de reproduction  de mai à août
Fécondité  jusqu'à 100.000 oeufs
Dorsale  IX à X, 14 à 16
Anale  III, 7 à 9 
Pectorales  14
Pelviennes  I, 5
Caudale  14 à 16, légèrement arrondie
Ligne latérale  env. 70 écailles
Écailles  cténoïdes
Dentition  
*
Description:
Son corps est plus haut que celui du Serran cabrille et comprimé latéralement. La tête est effilée et pointue, la bouche est largement fendue et contient de fines dents acérées, dirigées vers l'arrière. Les opercules portent 3 épines chacun, les préopercules sont dentelés. 

Le dos porte environ 6 bandes brun foncé qui mordent sur la dorsale et descendent  irrégulièrement sur les flancs. La tête est bariolée de couleurs souvent vives.
Le pédoncule caudal et la caudale sont orangés, ainsi que les pectorales et l'anale. Les rayons épineux de la dorsale sont frangés de rouge et les rayons souples piquetés d'orange. 
Une large marque bleu clair estompe la troisième bande brune à mi-flanc et s'étend sur le bas ventre. 
*
Mode de vie:

Le Serran écriture vit dans la roche et les herbiers. Il se tient plutôt en bordure côtière, sans descendre trop en profondeur. 
Il est comme tous les Serrans un chasseur très actif  sur un territoire limité. Il est assez facile d'observer la curiosité et l'agressivité d'un Serran au coeur de son territoire. Il suffit de s'en approcher lentement et de constater qu'il ne fuit pas, mais au contraire observe avec une grande attention ce qui se passe autour de lui et devient même menaçant si notre présence le dérange. C'est assez amusant de voir un si petit être tenter de nous impressionner, mais son bluff ne va pas très loin et au moindre mouvement brusque, il se replie rapidement ! (le Serran cabrille en fait autant).