Page d'accueil
Bilan des activités
.
Sortie pédagogique avec l'école St Louis -6°B et 6°C-
*
Date:  Lundi 25  novembre 2002
Lieu:  Plage de Carry le Rouet (Côte Bleue)
Organisation:  Classe de 6°B et 6°C  accompagnée des professeurs de SVT (Mme Colson) et de technologie (Mr André)
     C'est sous une pluie incessante et sur une plage battue par une mer "démontée" que les élèves ont traqué le déchet solide. Je n'ai jamais vu une telle concentration de déchets, et à première vue, nous ne faisions pas le poids ! ... même tous réunis.
Mais le courage de ces futurs citoyens modèles a pris le dessus, et la tornade st Louis a balayé la plage !
*
Est-il possible, lorsqu'on a passé l'été sur cette plage magnifique, d'imaginer qu'elle puis à ce point être défigurée ? 

Le sable fin et les galets ont complètement disparu !

On croirait voir une décharge.

Comment peut-on en arriver là ?

*
   Les 62 enfants de sixième se sont séparés en deux groupes; pendant que l'un s'attaquait aux déchets sur la plage, l'autre pouvait s'abriter sous une large tenture pour participer à un exposé sur la pollution et ses impact sur l'environnement.
   Les principaux thèmes abordés concernaient la pollution urbaine, les accidents maritimes et les dégazages, puis les déchets solides, dont c'était "jour de fête". Les impacts sur le cycle de l'eau, la chaîne alimentaire et des notions de biodégradabilité.
*
*
Les mauvais effets de l'homme sur le monde vivant ne se traduisent pas qu'au travers de la pollution. Les excès et les comportements dévastateurs mettent en danger bon nombre d'espèces terrestres et marines. Nous en avons cité quelques exemples comme le Mérou, dont la protection prend fin au 31/12/2002, les Cétacés, Tortues et Phoques, mais aussi d'espèces moins connues comme la Datte de mer qui creuse des galeries dans la roche et dont la principale cause de sa protection vient du mode de ramassage qui consistait à détruire la roche, dans un premier temps au burin, puis à l'explosif, démontrant une fois de plus le "sans-limite" de l'inconscience de ceux qui n'y voient que par leur intérêt.
*
L'état de la plage ne nous a pas permis de rétablir un ordre parfait, mais nous sommes déjà très satisfaits. Le plus gros a été enlevé; il reste encore beaucoup de petits déchets et tout le bois que la tempête a ramené sur le bord, dont deux gros tronc d'arbres. Le constat le plus grave, c'est encore la découverte d'une dizaine de seringues, mais les enfants avaient pour consigne de les signaler sans les toucher.
*
Merci à la Fondation Nicolas Hulot et à l'association Méditerranée 2000
pour la diffusion de leurs documents pédagogiques
Merci aussi aux Services Techniques de la commune de Carry le rouet pour
la mise à disposition des sacs poubelles "vacances propres" ainsi que d'une benne de collecte.
*
Résultat:
Plus de 30 sacs pour au moins 500 kilos de déchets !
 *

    A fait l'objet d'un article de Gérard Stuzmann le 04/12/2002